wallet BTC acheterdubitcoin.net

Le Salvador demande l’assistance technique de la Banque mondiale pour mettre en place le bitcoin comme monnaie légale

Le gouvernement du Salvador a officiellement demandé une assistance technique à la Banque mondiale pour adopter le bitcoin (BTC) comme monnaie légale. Le ministre salvadorien des Finances, Alejandro Zelaya, a déclaré le 16 juin que la demande avait été faite afin de planifier une série d’actions permettant une mise en œuvre appropriée.

Lors d’une conférence de presse, le ministre des Finances a également révélé qu’il a tenu la semaine dernière une réunion avec des représentants du Fonds monétaire International (FMI) sur la loi Bitcoin. Alejandro Zelaya a assuré une fois de plus que son pays utiliserait le BTC comme alternative au dollar américain, et non pour le remplacer.

“Je tiens à annoncer que nous avons demandé une assistance technique à la Banque mondiale pour qu’à l’instar de la Banque centraméricaine d’intégration économique (CABEI), l’institution accompagne Le Salvador dans la mise en œuvre et dans la réglementation du bitcoin comme monnaie légale”, a déclaré le ministre.

Deuxième demande d’assistance technique sur le bitcoin

La demande devant la Banque mondiale est la deuxième du genre faite par El Salvador concernant le bitcoin. Lundi dernier, le 14 juin, le président de la Banque centraméricaine d’intégration économique (CABEI), Dante Mossi, a déclaré avoir reçu une demande d’assistance technique du gouvernement salvadorien.

La CABEI n’a pas encore émit de réponse, comme l’a confirmé Mossi lors d’une conférence de presse lundi. L’institution c’est mit en relation avec des “experts” en Bitcoin pour former un groupe de travail et proposer une assistance au cabinet économique.

Mossi a déclaré que l’institution soutenait la décision du président de la République, Nayib Bukele, d’adopter le bitcoin comme monnaie légale. Une position similaire serait défendue par les représentants du FMI qui, selon Zelaya, ne sont pas contre la mesure.

Concernant la somme de 150 millions de dollars que le Salvador mettrait en place pour protéger les salvadoriens de la volatilité du bitcoin, Zelaya a expliqué qu’il s’agit d’une boîte de convertibilité. “L’objectif n’est pas acheter des bitcoins pour les avoir comme réserve internationale”, a déclaré le ministre. Ce fonds serait géré par la Banque de développement d’El Salvador (Bandesal).

Le Salvador veut accélérer la mise en oeuvre d’un cadre juridique et d’une infrastructure technologique, pour permettre l’utilisation du bitcoin dans la vie quotidienne des Salvadoriens. La loi Bitcoin entrera en vigueur 90 jours après sa publication.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *